Nos Visiteurs  

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
2
Hier :
23
Semaine :
63
Mois :
387
Total :
94723
Il y a 1 utilisateur en ligne
-
1 invité
   

Le PREPP

 Le programme régional d’éducation des populations pastorales en zones transfrontalières se veut une réponse conséquente aux défis à l’accès de ces populations à l’éducation et à la formation adaptées à leur mode de production en particulier la mobilité.

Le Programme Régional d'Education/formation des Populations Pastorales (PREPP) vise à développer des offres d'éducation et de formation adaptées aux contextes et aux besoins des communautés pastorales évoluant dans les 5 zones transfrontalières suivantes : Burkina Faso/Bénin/Togo, Mali/Burkina Faso, Mauritanie/Mali, Niger/Bénin et Tchad/Niger (cf. carte page 4).

Ce programme qui démarrera sa première phase (2013-2017) s’inscrit dans une dynamique d’appui de la DDC prévue pour 12  d’années (2013-2025) pour un financement annoncé de 36 millions de francs Suisses pour les 3 phases du programme. Le budget de la phase 1 (2013-2016) s’élève à 10'000'000 francs Suisses répartis entre les 5 zones identifiées pour l’appui.

La finalité du programme est de parvenir à une meilleure intégration sociale, politique et économique des populations pastorales transhumantes des zones transfrontalières par l’éducation de base et la formation professionnelle. En vue d'atteindre cette finalité, trois (3) changements majeurs sont attendus et constituent les outcomes (effets recherchés) du programme :

  •  10'000 éleveurs transhumant (15 ans et plus) accèdent à un système éducatif pertinent favorisant leur développement économique et leur permettant de s’affirmer comme  citoyens ;
  •  des comités transfrontaliers existent dans chaque zone et gèrent l’éducation/formation  des populations pastorales au niveau local;
  •  les Etats et les institutions africaines sous régionales (CEDEAO, CEEAC, UEMOA, UEMAC) allouent des ressources à l’éducation en milieu pastoral.

  A termes, le portage du programme sera assuré par les comités transfrontaliers de chaque zone, composés des collectivités territoriales, des services déconcentrés des Etats et de tout autre intervenant dans le secteur.

La coordination générale de ce programme multi-acteurs sera assurée l’Association pour la Promotion de l’Elevage au Sahel et en Savane (APESS) qui appuie l’action pilote en zone transfrontalière Burkina/Bénin depuis fin 2011et conduit un dialogue politique remarqué auprès des organisations africaines sous régionales.

Pour chacune des 5 zones transfrontalières, les opérateurs qui mettront en œuvre les offres d’éducation et formation des populations pastorales ont participé à des processus de réflexions et concertations sous régionaux initiés en 2010. Ils ont été identifiés sur la base de leurs expériences éducatives innovantes et sont souvent des partenaires de la DDC dans les pays prioritaires de la Division Afrique de l’Ouest  et du Tchad.

Les opérateurs identifiés par zone sont les suivants :

  •  Mali/Burkina Faso : Delta survie (assurant le leadership) en étroite collaboration avec Andal&Pinal;
  • Mauritanie/Mali : GNAP (assurant le leadership) en étroite collaboration avec Delta survie ;
  • Niger/Bénin : AREN (assurant le leadership) en étroite collaboration avec Potal Men ;
  • actuel PEPAN (Burkina Faso/Bénin/Togo): Andal&Pinal  (assurant le leadership) en étroite collaboration avec Potal Men.
  • Tchad-Niger : ADRB BATHA (assurant le leadership) en étroite collaboration avec AREN ;

Dans chaque zone du programme, un comité transfrontalier sera mis en place (concept CCT UEMOA). Composé de leaders transhumants, d’élus communaux, des services techniques déconcentrés de l'Etat et des opérateurs, ce comité aura pour mission d’examiner les offres alternatives d'éducation/formation des communautés pastorales et de les inscrire dans des projets territoriaux. A terme, ces comités assureront le pilotage opérationnel du programme. Ils tiendront semestriellement une rencontre de pilotage opérationnelle au cours de laquelle ils partageront le déroulement des activités du programme, les résultats atteints et les perspectives pour la prochaine période.

 

   
© ANDALPINAL - Andal e pinal wo jawdi mawdi
Dog